La chambre des merveilles – Julien Sandrel

Date de publication : mars 2018

Note : 4,5/5

Ce livre est l’histoire d’une mère célibataire Thelma qui ne vit pas sa vie pleinement. Elle est accaparée par son travail de chef marketing publicitaire pour une boite de shampoing et délaisse un peu son fils Louis de 12 ans. Un matin alors qu’ils marchent sur les trottoirs parisiens, Thelma au téléphone ignore Louis, qui prend son skate et trace son chemin. Sauf qu’il dérape et se fait percuter de plein fouet par un camion.

Ambulance et direction l’hôpital. Après plusieurs heures aux urgences, Thelma en sait plus : pronostic vital engagé. Louis est dans le coma. Dans 4 semaines si son état ne s’améliore pas, il faudra le débrancher. Thelma n’en croit pas ses oreilles, elle est dévastée.

Elle trouve sous le lit de Louis un carnet rempli d’idées, de rêves, de choses qu’il voudrait accomplir. Elle décide de les réaliser à sa place, et de les lui raconter pour lui montrer que la vie est belle et qu’elle vaut la peine d’être vécu. Elle lui raconte toutes ses choses qu’elle entreprend pour lui donner la force de se battre et de ne pas l’abandonner.

Seulement, les rêves d’un garçon de 12 ans, ne sont pas forcément facile à réaliser pour une femme de 40 ans…

 

Ce livre est rafraichissant, il est pleins d’espoir. Il te fait aussi réfléchir sur la vie en général et la tienne, comment tu la vis, ce qui peut la faire basculer en si peu de temps. J’ai vraiment bien aimé ce livre. L’histoire est plutôt bouleversante mais l’écriture est légère, vu sous différents narrateurs ce qui rend le livre très intéressant. J’ai rigolé pas mal de fois et plus que je ne l’aurais cru lorsque j’ai lu le résumé pour la première fois. Je m’attendais cependant à verser beaucoup de larmes, et être dévastée par cette histoire comme lorsque je lis Nos étoiles contraires de John Green et ici ce ne fut pas le cas. Je n’ai pas pleurer, oui j’ai été touché mais pas suffisamment pour en pleurer; ce qui m’a assez déçue car j’aime bien être touché de là à en pleurer à chaudes larmes. Je sais qu’un livre m’a énormément plus lorsque je pleure car cela veut dire que je ressens au plus profond de moi les émotions du personnages, or ici je n’ai pas réussi cela et ça m’embête. Cependant l’histoire reste très belle et touchante, une histoire qui te redonne goût à la vie et te montres l’importance de vivre chaque instant, de dire à nos proches qu’on les aime, de penser au présent et de ne pas prendre les choses pour acquises.

Petit plus pour la page de couverture qui est juste magnifique. Toutes ces couleurs mélangées ensemble donne le sourire !

I won’t put an English version of my summary because from what I know it’s only been published in French, so sorry to all non French readers.

— Mélie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :